Votre projet est urgent?
0 826 107 170

DEVIS GRATUIT

Contact

LA SOBRIÉTÉ HEUREUSE

Le réchauffement climatique est mis en avant par l’actualité de ces dernières semaines. Il est donc logique de retrouver au cœur du débat le développement durable.

Le développement durable c’est quoi ?

C’est un concept apparu au siècle dernier. Continuer à vivre sur la terre avec de nouveaux modes de fonctionnement, définit le développement durable. Moins intrusif, moins polluant et tout autant épanouissant pour les espèces sont des prérogatives en matière d’objectifs. Les générations actuelles et futures doivent bénéficier de ce concept et de ces actions.

Comment atteindre ce but

L’utilisation du pétrole ainsi que du charbon devra être réduite. Les quantités de produits chimiques de synthèse devront être diminuées. L’écologie, le social et l’économie assureront l’épanouissement de la planète et de ces habitants. L’écosystème sera préservé grâce à cet ensemble de leviers.

Une démarche « écolo » obligatoire

Nous n’avons plus le choix. Le temps des débats pour ou contre sont révolus. L’âge de pierre puis l’âge de bronze et maintenant l’âge du pétrole ont conduit à un appauvrissement de la terre. Supporter un tel fardeau lui est aujourd’hui impossible ? Les générations futures seront préservées si aujourd’hui des actions sont mises en places. Le consumérisme au sein de notre société va nous conduire à parler aussi d’empreinte carbone, d’alternative écologique et de sauvegarde de l’environnement.

La triangulation : 2ES

L’Écologie devient inévitable !

L’un des axes principaux du développement durable est l’écologie. Les énergies alternatives doivent être mises en place. Cela aura pour effet de lutter contre le réchauffement de la biosphère. Les forêts devront être mieux exploitées et les océans moins pollués.

L’Economie et le business dans tout ça

L’économie ne doit pas être impactée. Une transition doit s’opérer de manière progressive. Entreprises, administrations, associations et particuliers peuvent investir de manière progressive. Une émulation économique est possible. L’écologie favorise le business par la création et l’innovation. Le tout ou rien en matière de changement se traduira par un échec.

L’approche Sociale

Le monde entier doit avoir conscience de cet enjeu. Les pays industrialisés ne peuvent pas être au cœur de la problématique. C’est bien tous les peuples du monde qui devront agir ensemble. Les contraintes des uns et des autres sont à découvrir, à expliquer et surtout à solutionner. Personne ne peut être laissé sur le bas-côté.

La problématique de la mesure des effets

L’engagement des états et des unions doit –être quantifié. Les émissions de gaz à effet de serre sont des variables compliquées à évaluer. La mise en place de la transition énergétique est aussi un levier compliqué à mesurer. La remontée des chiffres est à la gestion des états ainsi que leur véracité.

A lire aussi :

https://www.aquafontaine.fr/actualite/changement-climatique-et-eau

https://www.aquafontaine.fr/actualite/l-eau-est-elle-contaminee

Le développement durable et la sobriété heureuse